Aux sources eurasiatiques de l’excision: L’excision nest pas une tradition africaine

0

« La première mention de l’excision remonte au règne des Ptolémées […] au IIe siècle avant notre ère, des papyrus en témoignant. » (Françoise Couchard, L’excision, page 15. Éditions PUF, Que sais-je ? 2003)

L’excision, est-elle une réalité culturelle « africaine » ? Absolument pas ! Or la fameuse « communauté internationale » et ses institutions ont réussi à inscrire dans l’imaginaire collectif, surtout dans celui des « Africains » eux-mêmes, la fausse idée selon laquelle les mutilations génitales féminines font partie de la Tradition « Africaine », alors qu’il n’en est absolument rien !

Notre ouvrage démontre de façon remarquable l’origine (le berceau) eurasiatique de l’excision sous toutes ses formes possibles et son introduction en « Afrique » par les Eurasiatiques : les Juifs, les Arabes, les Européens, les Asiatiques.

C’est dans cette mesure que le premier chapitre dudit manuel s’attarde à exposer les origines et les sources sémites et indo-européennes des mutilations génitales féminines qui sont une réalité (pratique) culturelle eurasiatique. Aussi, il est pris le soin de montrer comment les Eurasiatiques, durant les différentes Déportations des « Africains » et Occupations de l’ « Afrique », ont imposé l’excision sous toutes ses formes aux « Africains », contaminant de ce fait leurs cultures.

Le second chapitre explique pourquoi les Eurasiatiques excisent leurs femmes : celles-ci étaient ni plus ni moins considérées comme des animaux, des êtres inférieurs à l’homme (sexe masculin) dans la croyance populaire.

Dans le troisième et dernier chapitre, l’auteur démontre l’inexistence des mutilations génitales féminines dans la Tradition « Africaine », des origines à nos jours, joignant à son argumentation diverses preuves culturelles et historiques. »

Source: hunganga

—————————————————–

Islam et excision en Indonésie, le poids d’une tradition

—————————————————–

Mali: L’abandon de la coutume arabe de l’excision (partie 1)

 

Mali: L’abandon de la coutume arabe de l’excision (partie 2)

 

Mali: L’abandon de la coutume arabe de l’excision (partie 3)

 

Share.

About Author

Leave A Reply