La reine de Saba

0

Marek Halter est fasciné par l’emprise des femmes dans l’histoire, dans les récits et légendes légués par le peuple juif.

Après les énormes succès Les Femmes et la Bible et Marie, il part cette fois sur les traces de la Reine de Saba.

Belle et noire, fille de Jérusalem, la Reine de Saba est cette femme amoureuse et sensuelle du Cantique des cantiques.

Née aux abords de la mer Rouge, descendante d’un peuple africain, elle aurait voulu créer une entente commerciale entre son pays et celui du roi Salomon en terre d’Israël.

Marek Halter raconte qu’ils sont tombés amoureux et que de leur union est né un fils.

Les descendants de ces deux têtes couronnées adoptèrent la religion du christianisme tout en conservant des attaches au judaisme.

Marek Halter a voyagé en Éthiopie à la recherche de ce royaume mythique. Il a rencontré ces descendants et fouillé cette histoire fascinante.

Il n’en suffisait pas plus pour qu’il lui donne les apparences d’un roman des plus fabuleux.


Pour puiser au coeur de cet amour qui ne dura que trois jours et trois nuits et dont le souvenir fera jurer fidélité de la part de la Reine de Saba au Roi Salomon, Marek Halter utilise ce style qu’on lui connaît.

Simple, sans fioritures, il donne d’abord et avant tout la première place à l’histoire. On suit dans la foulée de cette extraordinaire histoire d’amour celle d’une branche juive attachée à la tradition, mais aussi ouverte à l’évolution des grands dogmes.

On va aussi à la rencontre d’idées d’une étonnante modernité où les personnages pourtant tirés des livres anciens portent en eux les mêmes émotions et les mêmes angoisses que nos contemporains.

Une nouvelle fois, Marek Halter fait de l’Histoire des pages vivantes et vibrantes. Au-delà de celles-ci, il écrit un grand plaidoyer contre le racisme.

Source: canoe.ca

Share.

About Author

Leave A Reply