Le 9 août 1880 décédait de Edmond Albius, l’homme qui a découvert la vanille

0

Le 9 août 1880 Edmond Albius décédait dans le dénuement le plus complet. Il a pourtant contribué à faire la fortune d’un bon nombre de propriétaires terriens, ici à La Réunion et même ailleurs dans le monde. Car en 1841, à l’âge de 12 ans, Edmond Albius, alors réduit au rang d’esclave, découvre le procédé de fécondation de la vanille.

Edmond Albius est né en 1829 à à Bellevue Sainte-Suzanne. Sa mère, esclave chez la sœur de Féréol Bellier Beaumont, meurt en le mettant au monde. L’enfant est recueilli par Féréol Bellier Beaumont qui l’initie à la botanique.

Edmond Albius apprend vite et finit par dépasser son maître. En 1841, il découvre le procédé de fécondation manuelle des les fleurs de l’orchidée vanillier. La vanille venait de naître.

L’enfant va faire ainsi la fortune de nombreux planteurs, donner à La Réunion une nouvelle industrie agricole et permettre la culture de la vanille dans le monde entier.

En récompense de sa découverte Edmond est affranchi et reçoit le nom de Albius (Blanc). À partir de l’abolition de l’esclavage, le 20 décembre 1848, il va aller vivre à Saint-Denis. Il est ensuite impliqué dans une affaire de vol et le 15 juin 1852, il est condamné à cinq ans de travaux forcés. Il est libéré pour bonne conduite le 26 avril 1855 après 3 ans de prison.

Edmond Albius meurt à l’hospice de Sainte-Suzanne le 9 août 1880 dans le dénuement le plus complet. En 1981 la municipalité de Sainte-Suzanne a érigé une stèle en son honneur sur son lieu de naissance à Bellevue.

Source: ipreunion.com

Share.

About Author

Leave A Reply