Les vertus de nos chères feuilles vertes

0

Wosso boulou, dah boulou, bankou boulou, Les feuilles sont très nutritives. Elles interviennent par ailleurs dans le traitement de plusieurs maladies dans notre pays. Présentation.

La cuisine malienne utilise les feuilles dans la préparation des sauces des plats de riz ou de la pâte ou de la brisure de mil, de maïs, de fonio. Les feuilles que nous présentons ont fait leur preuve dans le traitement du paludisme, des maux de ventre et même la cécité.

Zira boulou

Les témoignages sont édifiants. Commençons par les feuilles de Baobab (zira boulou). Riches en protéines et minéraux les feuilles de baobab contiennent des tanins catéchiques et de la vitamine C. Elles sont séchées pour être réduites en poudre. Cette poudre, appelée « Namougounifi» est incorporée aux céréales ou dans les sauces pour la préparation du couscous

La veille Bandjo Sakiliba, nous apprend que les feuilles de baobab sont utilisées dans la cuisson de la sauce du « Tô ». Elle explique que « la sauce très gluantes qu’on obtient est surtout recommandée pour les personnes souffrantes d’anémie ». Mme Sakiliba vante les mérites sanitaires du Baobab. Les racines, le tronc, l’écorce, les feuilles, la pulpe, les graines ont toujours été exploités à des fins thérapeutiques au Mali. Nous allons nous limiter aux bienfaits des feuilles de cet arbre aux milles vertus nutritives et médicinales. « Les feuille de Baobab sont un bon remède contre la dysenterie. Elles sont très utilisées aussi sous forme de tisane pour combattre la fièvre et les coliques » révèle Bandjo Sakiliba

Le spécialiste en nutrition Dr Aliou Bary, soutient que les feuilles de Baobab sont diurétiques, diaphorétiques, toniques. « Localement il y a des communautés qui l’utilisaient contre le lumbago ou l’ophtalmie, le ver de Guinée, les infections urinaires. Leur efficacité dans le traitement de l’asthme est prouvée », précise Dr Bary.

Banakou boulou

Les feuilles de manioc (Banakou boulou) sont très sollicitées dans la cuisson de la sauce accompagnant le riz. Cette sauce très appréciée pour sa valeur culinaire a également des vertus sanitaires impressionnantes. Les spécialistes en nutrition sont unanimes sur le fait que les feuilles de manioc sont une excellente diététique qui atténue le taux de sel dans l’organisme.

La radiothérapeute Mme Niagala Camara affirme que les personnes qui consomment régulièrement les feuilles de manioc seront difficilement attaquées par le paludisme. Ces feuilles sont bonnes pour faire baisser la fièvre. Ce traitement consiste à piler les feuilles. La pâte est pressée pour obtenir une boisson verdâtre qui soulage définitivement la fièvre. Mélangé avec du lait ce liquide est efficace contre le vertige ou l’anémie. Aux malades qui souffrent du bourdonnement d’oreille et de crampes, Niagalé conseille de se purger avec cette eau verdâtre. Et l’épuration ventrale est radicale. La pâte obtenue de l’écrasement des feuilles de manioc tonifie et cicatrise très vite les blessures de la peau.

Wosso boulou

Les feuilles de la patate douce ( Wosso boulou ) constituent un aliment sain et protecteur, sources excellentes de vitamine A et de vitamine C. Selon Mme Kama Keïta indique la consommation de la patate douce est bonne pour la santé des yeux. Elle facilite aussi le métabolisme. Les spécialistes en nutrition conseillent une consommation régulière pour apporter à l’organisme les vitamines et sels minéraux dont il a besoin.

Les feuilles du « lélé », une plante sauvage, sont utilisées dans la préparation de la sauce du « tô ». Elles donnent une sauce très gluante agréable à manger. On lui prête des vertus purificatrices facilitant la digestion. Elles soignent la constipation. Les amateurs de cette feuille sont convaincus qu’elle est efficace contre la cécité.

Dah boulou

enchons nous à présent sur les miracles de la feuille de l’oseille (Dah boulou). Elles sont utilisées surtout pour traiter les hémorroïdes. Mme Niagaté Wali Sy assure que la consommation des feuilles de l’oseille de Guinée aide à nous débarasser de pas mal d’affections.

Généralement ménagé avec la pâte d’arachide dans notre pays, la sauce d’oseille peut accompagner le riz et le « tô ». Les Sikassois ne diront pas le contraire. Les feuilles de dah, selon de nombreux témoignages, est un laxatif. Elles contiennent de la vitamine C ainsi que de l’acide malique. Il a été aussi noté que les vertus de ces feuilles sont utilisées pour détendre l’utérus, réduire la tension artérielle, résoudre les problèmes d’indigestion et de perte d’appétit. Dr Aliou Bary souligne les feuilles de Dah sont riches en vitamine C ; en provitamine A ; en potassium, magnésium et en fer. Cependant a-t-il averti sa richesse en acide oxalique est un inconvénient surtout pour ceux qui ont un problème gastrique.

L’épinard

Bien connu pour sa haute teneur en fer, l’épinard fournit une quantité exceptionnelle de vitamines et de minéraux. Certains de ses antioxydants seraient particulièrement bénéfiques pour les yeux. Selon les chercheurs l’épinard peut être un rempart contre les cancers du sein, de l’œsophage et du col. Bonne nouvelle pour ceux qui ont des problèmes oculaire.

Les principaux caroténoïdes des épinards (la lutéine et la zéaxanthine) ont la capacité de s’accumuler dans la macula et la rétine de l’œil le protégeant d’un stress oxydatif qui pourrait être dommageable.

Il a été médicalement prouvé que la consommation régulière d’épinards entraîne une meilleure résistance des globules blancs au stress oxydatif, démontrant un potentiel antioxydant. Le Dr Bary, les ajoute que les épinards cuits sont beaucoup plus nutritifs que crus. L’épinard est un aliment énergétique à cause de sa richesse en fer, un minéral qui aide à protéger contre certaines formes d’anémie et les symptômes de fatigue.

Le laurier

Terminons par l’exposé sur les vertus du laurier. Les ménagères cuisinent rarement dans notre pays sans cette feuille sèche qui aromatise nos plats grâce à son parfum extraordinaire. Le laurier est bénéfique pour la diététique, la gastronomie, la cosmétique.

Le laurier procure un goût unique aux bouillons et à toutes les eaux de cuisson. Il est recommandé aux personnes qui ont opté pour un régime amaigrissant. Il est sage de ne pas en abuser.

Source: Journaldumali.com

Share.

About Author

Leave A Reply